économie circulaire algérie et recyclage

Après la taxe sur les sacs en plastique et les produits pétroliers, le Gouvernement algérien poursuit sa stratégie en faveur de l’environnement. Un nouveau projet a été annoncé par le Ministère de l’environnement et des énergies renouvelables portant sur une feuille de route en faveur de l’économie circulaire en Algérie.

Qu’est ce que l’économie circulaire ?

La prise de conscience de plusieurs pays du monde entier a mené à un nouveau genre d’économie, il s’agit de l’économie circulaire.

Cette économie d’un genre nouveau permet de produire des biens et fournir des prestations de services ecoresponsables permettant de réduire voire d’éliminer les déchets. Concrètement, cela se traduit par le recyclage des déchets issus de la production ou de la consommation.

Ce nouveau modèle économique vient se substituer au modèle économique classique tel que nous l’avons connu à savoir ; extraire la matière première/ressource naturelle, produire, consommer puis jeter.

Quel est l’objet de cette feuille de route ?

L’environnement véritable sujet de l’Etat algérien, cette feuille de route intervient pour repenser les modes de production et de consommation de manière plus respectueuse envers celui-ci. Le but ultime visé par ce programme sera d’atteindre le seuil du zéro déchet.

Qui sera à l’origine du lancement de l’économie circulaire ?

Naturellement, le Gouvernement algérien plus précisément le ministère de l’Environnement et celle de l’Industrie conjointement avec l’Union Européenne. A cette occasion, l’ambassadeur de l’Union européenne en Algérie, John O’Rourke annonce « qu’il s’agit d’un projet d’envergure qui veut aider l’Algérie à mettre en place des dispositifs réglementaires et opérationnels concernant les différents aspects de l’économie circulaire notamment la gestion des déchets, le tri sélectif et l’efficacité énergétique« .

La contribution de l’Union Européenne pour la réalisation de ce projet s’élève entre 10 à 15 millions d’euros, selon M. O’Rourke.

Restez à l’affût de l’actualité juridique algérienne en vous abonnant à notre newsletter.