La Banque d’Algérie (BA) va annoncer la semaine prochaine une nouvelle exigence relative aux relèvement des seuils de solvabilité bancaire.

Le Conseil de la monnaie et du crédit (CMC) a décidé d’augmenter le montant du capital minimum des banques et établissements financiers. Cette décision a été prise lors d’une session sous la présidence du gouverneur de la Banque d’Algérie.

En effet, le même document disponible en exclusivité sur notre plateforme précise que l’exigence minimale des fonds propres réglementaires des banques et des succursales de banques sera augmenté et passera de 10 milliards à 20 milliards de dinars.

Quant au capital minimum des compagnies de leasing, il a été augmenté pour passer, dorénavant, à 6 milliards de dinars contre 3 milliards.

L’objectif de cette nouvelle circulaire vise à accroître la capacité de résilience des banques en renforçant leur faculté à absorber les pertes liées à leur activité ainsi que la stabilité du système bancaire en Algérie.

À cet effet, le dispositif élève la qualité des fonds propres réglementaires ainsi que les normes de solvabilité.