LEGAL DOCTRINE ” Best African Legal Tech startup “

Legal Doctrine, première startup de la legaltech en Algérie, était présente au Swiss Legal Tech – Hackathon & Conférence à Zurich en Suisse les 17, 18 & 19 septembre 2018.

Cet événement legal tech de référence en Europe accueillait pour sa seconde édition plus de 300 participants et 25 conférenciers issus de différents horizons, dont Walid Ghanemi CEO de Legal Doctrine.

La thématique principale de cet événement portait sur la digitalisation du monde juridique.

Force est de constater que les professions juridiques sont impactées par ces avancées technologiques. En effet, la complexité des procédures et la difficulté d’accès sont deux facteurs qui font du monde du droit un secteur particulièrement intéressant à digitaliser.

 

SWISS LEGAL TECH HACKATHON :

Durant le Hackathon, des équipes composées de développeurs, de juristes et d’entrepreneurs se sont réunies afin de proposer de nouveaux services à forte valeur ajoutée appliqués au droit.

 

L’équipe lauréate a d’ailleurs remporté la compétition 2018 avec le projet LexEm, une application permettant de visualiser clairement les points d’accord et de désaccord lors d’un litige.

 

LEGAL TECH AFRICA :

Gibran Freitas, Co-fondateur de Legal Tech Africa était invité à présenter sa contribution à l’ouvrage « Legal Tech : A Practitioner’s Guide ».

Il a aussi pris la parole lors d’une keynote intitulée « Legal Tech in Africa : Opportunities for Scalable Businesses ».

 

TABLE RONDE :  ” NEWS BUSINESS MODELS + ACCESS TO JUSTICE “

Le CEO de legal Doctrine, Walid Ghanemi a participé à la table ronde portant sur « Les nouveaux modèles économiques dans le monde du droit et l’accès à la justice ». Les échanges, étaient portés par Laura Snyder (CEO – Lexentry), Markus Hartung (Director of the Bucerius Center on the Legal Profession at Bucerius Law School) et Micha Bues (CEO – Bryter).

 

BEST AFRICAN LEGAL TECH STARTUP :

Lors de cette rencontre, Legal Doctrine a été désignée “ Best African Legal Tech Startup ” pour l’année 2018 par Gibran Freitas (LTA) et Petra Arends-Paltzer (SLT).

Les critères de sélection sont la valeur ajoutée sociale et économique du service proposé, le nombre de clients ayant adopté le service, la contribution à l’écosystème Legal Tech Africa ainsi que la bonne ergonomie de la plateforme.

Une belle distinction pour la jeune startup 100 % algérienne qui a lancé sa plateforme en février passé.

 

LEGAL DOCTRINE :

legal-doctrine.com est une plateforme qui regroupe toute la législation algérienne accessible en quelques clics. 

Dotée d’un moteur de recherche adapté, la plateforme permet à ses abonnés de minimiser le temps de recherche en se positionnant comme la porte d’entrée web du droit en Algérie. Legal Doctrine propose une base de données législatives regroupant lois, décrets, articles, notes administratives, circulaires, ordonnances et jurisprudences.

Legal doctrine propose aussi, parmi ses nombreux services, un test gratuit de 24 heures.

 

LES ” EDITIONS ” de LEGAL DOCTRINE :

Légal Doctrine à lancée son nouveau site Edition hier le 23 septembre 2018.

La première revue d’actualité juridique de droit Algérien à destination des professionnels et des étudiants. Ce service gratuit, vous permet d’avoir accès à l’information juridique en temps réel avec la publication d’Articles, Livres Blancs, Analyses & Reportages.

Une pensée sur “LEGAL DOCTRINE ” Best African Legal Tech startup “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *