C’est à l’occasion d’un événement de référence de la sphère juridique africaine organisé par Legal Tech Africa que Legal Doctrine, start-up et première legal tech algérienne a remporté le titre de la “Best African legal tech 2019” pour la seconde fois consécutive.

Legal Doctrine, qui évolue au sein d’un écosystème  de plus d’une quarantaine de startups juridique en Afrique, a obtenu encore une fois ce titre déjà remporté lors de la première édition le 19 septembre 2018 à Zurich. 

A travers son moteur de recherche, la solution rassemble une base de données de plus de 2 millions de textes juridiques (lois, articles, décrets, ordonnances, projets de lois, circulaires, notes, décisions et jurisprudences) avec un système de veille juridique automatisée.

Walid GHANEMI recevra le prix des mains d’un Ministre à Afric’Up le 25 septembre à Tunis.

Mot du CEO Walid GHANEMI :

C’est pour moi ainsi que pour toute mon équipe une réelle concrétisation d’un dur labeur de plusieurs années. Aujourd’hui, nous pouvons être fiers de répondre aux critères d’une réelle start-up innovante. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre au droit algérien et nous sommes très heureux d’y contribuer. C’est à ce titre que je remercie tous mes collaborateurs, fidèles abonnés et tous les acteurs économiques ayant crus en notre projet”.