ministère des finances photographie

Le projet de loi de finances 2020 (PLF) établie un socle prudent en matière de recettes fiscales en vue de la conjoncture actuelle marquée par l’instabilité des marchés des hydrocarbures.

A ce titre, l’avant projet annonce une rationalisation des importations des biens et des services.

Retour sur l’enveloppe budgétaire loi de finances 2019 :

La loi de finances 2019 accordait une l’enveloppe budgétaire à hauteur de 1.763 milliards de DA au titre des transferts sociaux.

Cette enveloppe était distribuée comme suit :

  • 445 mds DA au soutien des ménages ;
  • 290 mds DA aux retraites de surcroît à une dotation d’appui de 500 mds DA ;
  • 336 mds DA au profit de la politique publique de l’habitat auxquels s’ajoutent près de 300 mds DA.

La rationalisation des dépenses au cœur de la PLF 2020 :

Le premier Ministre a annoncé des mesures de rationalisation dont plusieurs secteurs seront concernés. Il s’agit notamment des importations, les dépenses de fonctionnement de l’administration publiques et des recettes issues des services publics.

Quels sont les objectifs fixés ?

Le premier Ministre avait également annoncé les objectifs prévus par la PLF 2020. Les dépenses publiques devront connaître une baisse de -9,2%.

Les recettes publiques quant à elles devront enregistrer une baisse de -8,3% compte-tenu de la fiscalité pétrolière qui devrait atteindre 2.200.3 mds DA en 2020.

Abonnez-vous à notre newsletter pour davantage d’actualités.