magistrature

Le Ministère de la Justice, Garde des Seaux a annoncé hier, dimanche 10 novembre 2019 l’ouverture du concours de la magistrature pour le recrutement de 274 magistrats.

Par ailleurs, a également évoqué le système de formation suivi par les Hauts magistrats qui sera revu au regard des fonctions à la fois importantes et sensibles que seront confiées aux magistrats.

Le ministre de la Justice, indique à ce propos : « Nous avons une expérience amère sur ce sujet, car la mission du magistrat est délicate et sensible et ne se limite pas seulement aux informations juridiques ».

Pour finir, le Ministre de la justice revient sur la formation de quelques 416 magistrats opérée au courant de ces trois dernières années. Il explique qu’eu égard du statut du magistrat qui ne relève pas du fonctionnaire ordinaire, cette durée est selon lui « inconcevable et ne relève pas de sérieux » en poursuivant par rappeler que la connaissance des lois relève d’une question de morale et d’une éducation riche et aussi de moyens.

Le ministre ajoute en répondant aux accusations à l’égard des connaissances des magistrats que « c’est nous qui leur avons accordés l’opportunité de le faire ».

Restez à l’affût des dernières actualités juridiques algériens en vous abonnant ici !