Auditionné par la Commission des finances de l’Assemblée populaire nationale (APN) sous la présidence de son président, Tarek Tridi en présence du ministre des Relations avec le Parlement, Fethi Khouil, le ministre de l’Habitat a précisé que ce montant sera affecté à la prise en charge des travaux de 217.000 logements en cours de réalisation, et la réalisation de 13.000 nouveaux autres.

Concernant les dotations qui seront dédiées en 2020 au programme d’investissement public, M. Beldjoud a fait savoir qu’elles s’élevaient à 367.5 milliards DA, ajoutant « c’est un programme qui permettra une exécution raisonnable et normale du programme de l’année prochaine ».

Estimées à 60.75 milliards DA, ces dotations sont réparties dans le cadre du compte d’affectation spécial (CAS) de la caisse nationale de logement (CNL) dont 40 milliards pour les aides à l’habitat rural, 9 milliards DA pour le logement locatif et l’aménagement des logements de la Cnep banque, 2.8 milliards DA pour le logement promotionnel aidé et 8.9 milliards DA destinés à couvrir les engagements précédents des pouvoirs publics.

Le budget équipement destiné aux logements dans le cadre du PLF 2020, s’élève à 306,745 milliards DA dont 4,9 milliards DA destinés à la réalisation du VRD (voirie réseau divers), l’aménagement des lotissements sociaux dans les wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux, ainsi qu’aux travaux des VRD relatives aux différents programmes de logement et la réalisation des études dans le domaine de l’urbanisme.

Une enveloppe de 16,97 milliards DA sera affectée pour l’aménagement des nouvelles villes, destinée pour la couverture des dépenses des études et des travaux d’aménagement des nouvelles villes et des pôles urbains à Sidi Abdellah, Bouinan, Bouguezoul, Draa Eriche, Ali Mendjli et Ain Nehas.

Une autre enveloppe de 4,5 milliards DA sera dégagée pour les indemnisations des expropriations au niveau de la nouvelle ville de Sidi Abdellah et la réalisation des études d’aménagement des différents pôles urbains.

Un montant de 340 millions a été affecté, en deuxième tranche, pour la modernisation de l’administration du secteur (connexion au réseau national du ministère de l’Intérieur, l’acquisition d’équipements informatiques et de logiciels).

Source : www.aps.dz